Connect with us

Thiès

Thiès : Un nouveau né de sexe féminin abandonné, retrouvé à Thialy

Publié il y'a

Date :

Encore un cas d’abandon de nouveau né dans la capitale du rail (Thiès). Cette fois-ci, il s’agit d’un bébé de sexe féminin qui a été retrouvé près d’un terrain de football au quartier Thialy.
L’enfant aurait pu mourir, si les habitants ne l’avaient retrouvé à temps. Ces derniers ont été alertés hier vers les coups de 22 heures par les cris d’un nouveau né aux alentours du terrain  » Jean Collin ».

Alertés, les sapeurs-pompiers se sont déportés sur les lieux avant d’acheminer le bébé à l’hôpital régional El Hadj Ahmadou Sakhir Ndiéguène de Thiès. Suivis par les policiers, ces derniers ont recueilli des témoignages auprès des riverains pour les besoins de l’enquête.
Pour l’heure, l’affaire s’est ébruitée dans le tout quartier. Elle est le sujet de toutes les discussions en attendant l’arrestation de l’auteur de cet acte ignoble…

Cliquez ici pour commenter

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Actualités

Cour d’Appel de Thiès : la candidature du Colonel Aly Mar définitivement rejetée par le tribunal

Publié il y'a

Date :

Par

La candidature du colonel Aly Mar à l’élection municipale à la mairie de Mbacké a été rejetée par la cour d’appel de Thiès après son recours en annulation de la décision de la commission de réception des candidatures à la préfecture de Mbacké.


Le colonel Aly Mar, candidat à l’élection municipale à la mairie de Mbacké a été définitivement écarté de la course. Sa liste Defar Sa Gox qui a été rejetée par la commission de réception de candidatures à la préfecture  de Mbacké n’a pas obtenu gain de cause après son recours auprès de la cour d’appel de Thiès. L’officier à la retraite a été débouté.Son recours a été rejeté par le tribunal de second ressort.

L’officier à la retraite des forces armées sénégalaises l’a fait savoir. Il compte apporter le plus rapidement possible apporter une réponse politique à ce rejet dans les prochaines heures.

Continuez la lecture

Actualités

Thiès: La Directrice de la case des tout-petits annonce la construction de nouvelles structures préscolaires

Publié il y'a

Date :

La région de Thiès bénéficiera d’un projet de construction de structures préscolaires, a annoncé mercredi Maïmouna Cissokho Khouma, directrice générale de l’Agence nationale de la case des tout-petits. Mme Khouma a évoqué son ambition de faire bénéficier la région de Thiès qui est une ’’région hors-projet’’, de construction de structures préscolaires. 

Elle venait de rendre visite à des autorités administratives, territoriales et académiques, ainsi que des acteurs de la petite enfance, dans le cadre de sa tournée nationale, dont Thiès était la 13-ème région visitée. La directrice n’a pas donné plus de détails sur le nombre de cases dont la région sera dotée. 

Selon elle, même si Thiès n’est pas ciblée par les projets de construction financés par la Banque mondiale et la Koica (coopération coréenne), elle bénéficiera d’un programme de construction et d’équipements de la direction de l’Agence nationale de la case des tout-petits. 

Cela permettra de doter d’une case des tout-petits certaines localités, où il y a un engouement autour de ce type de structure, a dit la directrice. Au total, 10 communes de la région ne disposent d’aucune case des tout-petits, même si certaines d’entre elles comme Ngoundiane, Taïba Ndiaye, ont manifesté leur engagement pour accompagner la réalisation de ces structures. 

La directrice de l’ANCTP a aussi évoqué l’existence d’un programme de formation du personnel de ces cases. La région de Thiès compte 462 structures de la petite enfance, dont 157 cases des tout-petits, 189 garderies, 7 écoles communautaires, un centre d’éveil et 4 pouponnières.

Elle compte 113 structures de prise en charge des enfants de zéro à deux ans. Le tout, pour 33.180 pensionnaires. La directrice a salué l’existence d’un cadre de concertation des agents de la prise en charge de la petite enfance, mise en place par l’Académie, ainsi que la situation que l’inspecteur d’Académie a présentée et qui pourra lui servir d’outil de travail. 

La région est à 18,12% préscolarisation, contre une moyenne nationale de 17,3%. Mme Khouma s’était auparavant rendue à la gouvernance, à la mairie, où elle a notamment demandé l’accompagnent de la collectivité territoriale dans la fourniture d’eau, d’électricité et l’affectation de personnel subalterne dans les cases des tout-petits. 

Elle a aussi remis un don de produits alimentaires et hygiéniques à la pouponnière Sourire bébé de Fahu 4, avant de rencontrer des acteurs du sous-secteur à la case des tout-petits de Fahu.

Aps

Continuez la lecture

Actualités

Agriculture: Thiès attend une production de plus de 600.000 tonnes de manioc

Publié il y'a

Date :

La région de Thiès (ouest) attend cette année une production de plus de 600.000 tonnes de manioc, a indiqué jeudi le président de cette filière, Assane Ndiaye. ’’L’année dernière, nous avions plus de 1.300.000 tonnes ; cette année, on attend autant, sinon plus’’, a-t-il dit à nos confrères de l’APS.

Selon lui, la région devrait réaliser une production de ’’plus de 600.000 tonnes’’, cette année. Il a indiqué en marge d’une remise de tracteurs à des producteurs de la région par le ministre de l’Agriculture, Moussa Baldé, que le manioc ’’se porte très bien’’ dans la région de Thiès, qui représente 70% de la production nationale.

D’après lui, un recensement des producteurs de manioc sur l’étendue du territoire national est en cours, avec l’appui du Fonds national de développement agro-sylvo-pastoral (Fndaps).

Les transformateurs sont aussi concernés par cette opération visant une meilleure lisibilité dans la filière. Le manioc fait face à des défis de mécanisation, de transformation, de recherche, a-t-il dit.

Pour lui, il faut tendre vers une amélioration des variétés locales de manioc, en les croisant avec d’autres provenant notamment du Ghana et du Nigeria où beaucoup de recherche se font dans ce sens. La filière travaille déjà avec l’Institut de technologie alimentaire (ITA) sur l’identification des variétés produisant la plus grande quantité de farine, ou celles aptes à produire de l’amidon. 

L’Agence nationale de conseil agricole et rural (ANCAR) et l’Isra, l’Institut sénégalais de recherches agricoles, aident aussi à la dissémination de ces travaux. Thiès concentre environ 60.000 hectares sur les quelque 86.000 hectares emblavés sur l’étendue du territoire national, a noté Assane Ndiaye. Selon lui, l’un des avantages du manioc est que son rendement à l’hectare vaut deux à trois fois celui de l’arachide. S’y ajoute que la récolte peut être retardée d’un an pour attendre que le marché soit plus favorable.

Continuez la lecture

Articles tendances