Connect with us

SOCIETE

Meurtre d’un français à Yoff : 2 filles et 2 garçons arrêtés

Publié il y'a

Date :

Joli coup de filet à l’actif des gendarmes de la brigade de recherches de Faidherbe qui ont résolu le puzzle qui embrouillait la mort suspectedu Français, Jean Pierre A. Ch. Dachet. Il avait été retrouvé mort chez lui, à Yoff Tonghor, bâillonné, pieds et mains ligotés. Quatre personnes ont été appréhendées par les pandores : deux filles et deux garçons.

Du nouveau dans la mort du ressortissant français, Jean Pierre Albert Charles Dachet, dont le corps sans vie avait été retrouvé dans la nuit du 29 au 30 mars dernier, chez lui, à Yoff Tonghor. Né en 1952 en Loire Atlantique (région de Nantes), Jean Pierre Dachet, qui vit au Sénégal depuis une dizaine d’années, avait été retrouvé allongé, bâillonné, ligoté des pieds et des mains et abandonné par ses bourreaux qui ont «emporté un coffre-fort». Aucune trace de violence n’a cependant été relevée sur le corps de ce retraité, divorcé et père de 2 enfants.

Selon des témoignages recueillis auprès du voisinage à Yoff, c’est sa domestique qui a découvert sa dépouille et alerté les riverains, lesquels ont avisé les pandores de la Foire. Sur les lieux, ceux-ci ont procédé aux constats d’usage, avant que la dépouille ne soit acheminée à la morgue de l’hôpital A. Le Dantec, aux fins d’autopsie. Sur instruction du commandement de la gendarmerie, les pandores de la brigade de recherches de Faidherbe qui bénéficient d’un rayon de compétence plus étendu, vont hériter du dossier. Le commandant de cette brigade, Insa Seck, qui a de suite mis en branle ses hommes (ceux de l’ombre y compris), est parvenu à réunir plusieurs pièces du puzzle. Tout d’abord, renseignent des sources concordantes avisées, «les auteurs de ce crime connaissaient leur victime. Mieux, ils seraient des habitués des lieux. La raison : La victime hébergeait chez lui un redoutable «berger allemand». Or, la nuit des faits, le voisinage n’a été alerté par aucun aboiement de ce chien, ne serait-ce que pour signaler la présence d’intrus. L’exploitation de l’historique du téléphone du défunt va démontrer que le Français entretenait une certaine affinité avec les suspects arrêtés. Les numéros de téléphone de certains d’entre eux figuraient dans l’historique des derniers appels émis ou reçus par le défunt, ce jour.

À la faveur de recoupements et autres techniques pointues de géolocalisation, les hommes du commandant Seck sont parvenus, en un temps record, à identifier et mettre le grappin sur quatre présumés auteurs de ce crime (dont nous taisons délibérément les noms). Il s’agit de deux filles et de deux garçons, appréhendés vendredi dernier, puis placés en garde à vue. Une reconstitution des faits est prévue pour probablement aujourd’hui.

IGFM

Cliquez ici pour commenter

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Actualités

Concertations sur le coût de la vie chère : Les Propositions du Pr Macky Sall pour alléger la souffrance des sénégalais

Publié il y'a

Date :

Dans un contexte mondial marqué par une flambée généralisée des denrées, le gouvernement a consenti des mesures de soutien à hauteur de 620 milliards de F Cfa, rappelle le chef de l’Etat lors du lancement de concertation sur la vie chère, ce lundi. Dans la recherche des voies et moyens de soutien du pouvoir d’achat, de la lutte contre la vie chère et de la protection des consommateurs, le président Macky Sall promet de lutter avec tous les moyens légaux pour éliminer toutes pratiques visant à créer des inflations au détriment des consommateurs.

«Ces pratiques sont injustes et illégales et nous allons les combattre avec vous. Des mesures d’appui notamment le soutien du consommé local à travers la plateforme de commercialisation mise en place par le ministère chargé du commerce en ce qui concerne le riz. C’est la raison pour laquelle j’ai donné instruction pour qu’une subvention de 32 f par Kg soit mise en place afin d’appuyer la rizerie locale dans l’étape de la transformation. Cependant, il faut changer les habitudes alimentaires pour nous rendre moins vulnérables au choc extérieur. Produire ce que nous consommons et consommer ce que nous produisons ne doit pas seulement rester un slogan», instruit-t-il.

Continuez la lecture

Actualités

Le Collectif « And Takhawou Sandaga » hausse le ton et exige le démarrage des travaux le plus rapidement possible

Publié il y'a

Date :

« And Takhawou Sandaga », le Collectif des Sinistrés et « Manko Defar Plateau » ont tenu un point de presse, ce mardi, pour dénoncer les lenteurs des travaux du marché Sandaga. Djiby Diakhatè, membre du Collectif et Porte parole du Jour fustige le manque de considération à l’endroit des vendeurs et les promesses non tenues par le gouvernement du Sénégal. Mieux, La bande à Diakhaté dénonce les magouilles du Maire de Dakar Plateau qu’il considère comme l’unique responsable de ces lenteurs….

Par aileurs, Monsieur Diakhaté interpelle ses camarades à s’impliquer d’avantage pour le combat concernant le démarrage des travaux dans les plus brefs délais. Toujours dans cette logique, Djiby Diakhaté souligne que trois lettres d’audience ont été envoyés au Président de la République mais sans succès. Et dans les jours à venir si rien n’est fait, ils risquent de passer à la vitesse supérieure

Continuez la lecture

Actualités

Menace de grève et Magal : Le ministre de l’Eau répond aux bénévoles de l’hydraulique

Publié il y'a

Date :

Les travailleurs bénévoles de l’hydraulique ont menacé de perturber l’approvisionnement en eau, en cette vieille du grand Magal, pour réclamer leur recrutement dans la Fonction publique. Ce à quoi le ministre Serigne Mbaye Thiam a apporté des précisions.

« En réalité, ce sont des prestataires qui intervenaient dans le domaine de l’hydraulique qui étaient au niveau des services régionaux. Nous avons proposé au chef de l’Etat de les recruter dans le programme « Xëyu Ndaw Yi » et les dossiers ont été envoyés au ministère de l’Emploi », a expliqué Serigne Mbaye Thiam lors de sa visite pré-Magal.

Toutefois, le ministre de l’Eau et de l’Assainissement n’a pas manqué de faire la leçon à ces bénévoles frustrés. Selon lui, « ce n’était pas un droit, parce que ce sont des gens qui étaient là dans le cadre des mesures sociales. Mais je ne pense pas qu’il peut y avoir des risques pour ce Magal. Soit ils sont disposés à travailler pour le Magal, soit l’Ofor fait appel à d’autres chauffeurs ».

En visite hier à Touba, le ministre Thiam a annoncé que 24 camions pompeurs seront déployés à Touba, pour évacuer les eaux pluviales stagnantes dans certains quartiers et axes routiers de la cité religieuse. « Ces camions vont intervenir quelques jours avant le Magal et quelques jours après, pour dégager ces points d’eau sans exutoires dans la ville sainte. A côté du dispositif lourd de pompage, il a été retenu de mettre des camions pompeurs qui vont aller dans les rues pour évacuer les eaux stagnantes sur certains axes routiers de Touba », a déclaré Serigne Mbaye Thiam. .

Pour apporter sa pierre à l’édifice, l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas) compte mobiliser 50 camions de vidange et des toilettes mobiles pour l’évacuation des eaux usées de la cité religieuse. Selon Serigne Mbaye Thiam, « ces camions vont aller dans les maisons pour vider les fosses septiques ».

Précisant que le dispositif d’assainissement mis en place correspond aux requêtes formulées par le comité d’organisation du grand Magal, le ministre de l’Eau et de l’Assainissement a, avant de quitter la ville sainte, rendu une visite de courtoisie au khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, et son porte-parole Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadr.

Continuez la lecture

Articles tendances