Connect with us

Politique

Me Wade dément Robert Bourgi: «Je n’ai aucun contact direct ou indirect avec Macky Sall…»

Publié il y'a

Date :

«J’oppose un démenti formel aux déclarations de M. Robert Bourgi selon lesquelles Macky Sall et Me Abdoulaye Wade se sont vus et parlés, il y a quelques semaines.

La position du Président Wade est claire. Aussi longtemps que Macky Sall continuera à fouler aux pieds les valeurs démocratiques que notre vaillant peuple a mis tant de décennies à générer et à consolider, tant qu’il continuera à refuser l’organisation d’élections libres, démocratiques et transparentes, s’appuyant chaque fois sur un Ministre de l’Intérieur militant de son parti et fonctionnant sous les pressions du Président, tant qu’il persistera à bâillonner les libertés en refusant systématiquement aux partis d’opposition les réunions, les rassemblements et les marches pacifiques, alors que l’exercice de ces droits est placé sous le régime de la déclaration et non sous celui de l’autorisation préalable, piétinant de ce fait les droits élémentaires de l’homme, les libertés publiques et, lorsque les jeunes, las de ces interdictions abusives interminables décident, malgré tout, de marcher, la police les arrête et, après quelques jours de garde à vue, ils sont déférés au parquet, jugés et condamnés pour marche ou manifestation interdite; tant que Macky Sall continuera à utiliser la justice pour combattre ses adversaires politiques par une pression constante sur les magistrats, il n’y aura pas de contact entre notre Secrétaire Général et M. Macky Sall.

Un exemple récent a choqué les Sénégalais. M. Badio Camara, Président de la Cour Suprême, devait passer à la retraite et partir, quelques mois avant le jour du scrutin. Macky Sall prorogea indûment son âge de départ à la retraite pour lui permettre de faire deux élections, une législative et une présidentielle. On devine aisément les termes du marchéà la fois honteux et frustratoire pendant que de brillants et jeunes magistrats, mieux formés et honnêtes, piaffent et attendent d’occuper les postes supérieurs mais Macky n’ayant pas absolument pas confiance en eux les tient à distance.

Au total, Me Abdoulaye Wade n’entend pas avoir avec M. Macky Sall aucun contact, direct ou indirect, en dépit de l’activisme débordant des lobbyistes internes comme externes, tant qu’il persistera à demeurer sur la voie de la confiscation du pouvoir».

Cliquez ici pour commenter

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Actualités

Exclusion d’un député par son parti ou sa coalition : la Lsdh attend une décision de la Cour de justice de la Cedeao

Publié il y'a

Date :

La Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh) avait introduit une requête relative au mandat impératif au niveau de la Cour de justice de la Cedeao. Selon ‘’SourceA’’ qui donne la nouvelle dans sa livraison de ce mercredi, Me Assane Dioma Ndiaye, qui était à l’époque à la tête de cette Organisation de promotion et de défense des droits de l’Homme, et ses camarades veulent interdire l’exclusion de tout député qui choisira de rompre les liens avec son parti ou sa coalition.

Seulement, ajoute le journal, la Lsdh est toujours en attente d’un feed-back de cette Haute Cour de justice sous régionale. Comme arguments, l’Osc dirigée maintenant par Alassane Seck servira que tout député est élu par le peuple et pour le peuple. Pour cela, il ne peut être déchu que par celui-ci.

Continuez la lecture

Actualités

Assemblée nationale : «Bby ne peut passer par aucune procédure pour déchoir Mimi Touré de son mandat» (Dr Mbaye Cissé, juriste)

Publié il y'a

Date :

Après la conférence de presse du Groupe parlementaire qui a pour but de jouer avec la fibre sentimentale d’Aminata Touré pour l’amener à flancher et à jeter le tablier, le combat pour la déchéance de son mandat est enclenché.

Mais, précise ‘’SourceA’’ dans sa parution de ce mercredi, Oumar Youm et Cie vont pédaler dans le néant. Car, d’après Dr Mbaye Cissé, juriste et chercheur, interrogé par le journal, Mili Touré a bel et bien le droit de s’arroger son mandat, selon son gré, pour toute sa durée de la 14ème Législature.

«Aminata Touré n’a pas été élue par la Coalition mais par le peuple sénégalais, certes sur la base d’une liste. Et à l’Assemblée nationale, la personne de Aminata Touré compte moins que la fonction de député. La Coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) ne peut passer par aucune procédure pour la déchoir de son mandat», explique-t-il dans les colonnes du journal.

Continuez la lecture

Actualités

Khalifa Sall : « Macky Sall n’a qu’une issue : c’est partir. Lui-même ne croit pas au troisième mandat. »

Publié il y'a

Date :

En 2012, quand  Macky Sall accédait au pouvoir,  l’espoir d’un Sénégal meilleur avait été nourri par tout un peuple. Aujourd’hui, il doit repenser le trajet parcouru, selon l’ancien maire de Dakar. 
Pour Khalifa Sall,  Macky Sall n’a qu’une issue : c’est partir. Lui-même ne croit pas au troisième mandat.  Dans la même dynamique, il signale que l’actuel chef de l’Etat n’a qu’une préoccupation : consolider son pouvoir en liquidant ses adversaires politiques. 
« Si on devait, par exemple, tirer un bilan de ses mandats, on se résumerait à combien d’opposants sont allés en prisons ? Macky Sall se prend pour un demi-dieu et ne sait pas que le vrai Dieu l’attend », fait savoir Khalifa Sall.

Continuez la lecture

Articles tendances