Connect with us

UNE

Les Nominations du conseil des ministres

Publié il y'a

Date :

Le Président de la République a présidé ce mercredi 19 juin, à 15 heures au Palais de la République la séance hebdomadaire du conseil des Ministres.

Au titre des mesures individuelles, le Chef de l’Etat a pris les mesures suivantes :

  • Monsieur Alyoune Badara DIOP, Administrateur civil principal, est nommé Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement.
  • Monsieur Cheikh Ahmed Tidiane Dieng, gestionnaire de projets, est nommé président du Conseil d’Orientation du Programme National des Domaines Agricoles (PRODAC).
  • Monsieur Mousse Bar FAYE, Conseiller en Travail Social ; est nommé Directeur General du Développement Communautaire et de l’Equité au Ministère du Développement Communautaire ; de l’Equité Territoriale et Sociale.
  • Docteur Arame Top SENE, Sociologue, précédemment Directeur de l’Encadrement de l’Economie sociale et solidaire, est nommée Directeur général de l’Action sociale au ministère de la Santé et de l’Action sociale, en remplacement du Docteur Khadissatou GAYE ALAINCHAR, appelée à d’autres fonctions ;
  • Docteur Fatou Mbaye SYLLA, Médecin de Santé publique, matricule de solde n° 603 253/I, précédemment Directeur de l’Hôpital pour Enfants de Diamniadio au ministère de la santé et de l’Action sociale, est nommée Directeur Général des Etablissements de Santé ;
  • Professeur Amadou Moctar DIEYE, Professeur titulaire des Universités en Pharmacologie, matricule de solde n°403 618/F, précédemment Directeur de la Pharmacie et du Médicament, est nommé Directeur des Laboratoires au ministère de la Santé et de l’Action sociale, en remplacement du Professeur Ahmad Iyane SOW, appelé à d’autres fonctions ;
  • Docteur Mor DIAW, Médecin de Santé publique, matricule de solde n° 603 223/F, précédemment Directeur des Etablissements de Santé, est nommé Directeur des Etablissements publics de Santé à la Direction générale des Etablissements de Santé au ministère de la Santé et de l’Action sociale ;
  • Madame Mame Fama DIENG, Cadre de Gestion, matricule de solde n° 620 965/D, précédemment Chef des Services administratifs et financiers du Centre hospitalier national universitaire de Fann, est nommée Directeur de l’Hôpital pour enfants de Diamniadio au ministère de la Santé et de l’Action sociale, en remplacement du Docteur Fatou Mbaye SYLLA, appelée à d’autres fonctions ;
  • Madame Khady SAMBA, conseillère en planification, est nommée Directrice de l’Encadrement de l’Economie sociale et solidaire, au ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, en remplacement de Madame Arame Top appelée à d’autres fonctions.
  • Monsieur Cheikh Abdoul Ahad Mbacké SARR, Planificateur, matricule de solde n° 610 987/C, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, en remplacement de Monsieur Amadou Tidiane FALL, appelé à d’autres fonctions ;
  • Madame Fatoumata Diouf, titulaire du Diplôme d’études supérieures spécialisées en décentralisation et aménagement du territoire, est nommée Directrice des Stratégies et du Suivi évaluation, au ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, en remplacement de Madame Khady samba appelée à ’autres fonctions.
  • Monsieur Mamour Ousmane BA, Conseiller en Planification de Classe exceptionnelle, matricule de solde 509 572/N, précédemment Chef de la Division de la Coopération et des Financements à la Direction de la Coopération et des Financements Extérieurs, est nommé Directeur de la Coopération Economique et Financière à la Direction générale de la Coopération et des Financements Extérieurs au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération.
  • Monsieur Djibril DIONE, Ingénieur Statisticien Economiste, précédemment Economiste principal à l’Unité de Formulation et de Coordination du second programme MCA-Sénégal, est nommé Directeur de la Prévision et des Etudes économiques à la Direction générale de la Planification et des Politiques économiques du Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération.
  • Madame Maguette DIOP, Economiste, précédemment Contrôleur interne à la Direction générale de la Planification et des Politiques Economiques du Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, est nommé Inspecteur des Affaires Administratives et Financières au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération.
  • Monsieur Ibrahima DIENG, Inspecteur du Travail et de la Sécurité Sociale, matricule de solde n°515 700/B, précédemment Chef de la Division des Ressources Humaines et de l’Action sociale à la Direction de l’Administration et du Personnel de la Direction Générale de la Comptabilité Publique et du Trésor, est nommé Directeur des Ressources Humaines au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération.

Actualités

Ralliement à Benno : Pape Diop,«il n’y a pas d’alliance. Je suis clair. J’ai décidé après mûre réflexion»

Publié il y'a

Date :

Entre l’annonce de son ralliement aux 82 députés de Benno Bokk Yakaar, jeudi 11 août, et dimanche dernier, le député élu Pape Diop (Bokk Gis Gis), a reçu deux coups de fil du Président Macky Sall. C’est l’intéressé qui l’annonce dans un entretien paru ce mardi dans L’Observateur.

«Il m’a appelé deux heures après ma décision de soutenir la coalition Benno, confie Pape Diop au sujet du premier échange téléphonique avec le chef de l’Etat. Il m’a félicité et encouragé, et a dit : ‘Vous avez sauvé le Sénégal’. C’est ça qui est important. Quelles que soient les gesticulations ou la clameur populaire, je peux faire face.»

Le deuxième appel a eu lieu dimanche dernier. «Le Président Macky Sall m’a appelé pour me dire qu’à son retour de Bamako (Mali), il me recevra pour discuter», révèle le président de Bokk Gis Gis.

A la question de L’Observateur : «Les discussions tourneront-elles autour d’une alliance ?», Pape Diop botte en touche : «Non, il n’y a pas d’alliance. Je suis clair. J’ai décidé après mûre réflexion de soutenir le groupe parlementaire (Benno) pour que demain, le Sénégal puisse continuer à fonctionner normalement. Le reste n’est que gesticulation.»

Continuez la lecture

Actualités

Fisc contre Nestlé : la véritable cause du contentieux

Publié il y'a

Date :

La Direction des grandes entreprises de la Direction générale des Impôts et Domaines (DGID) avait gelé les comptes de Nestlé SA (Société anonyme, Suisse) en visant 2,4 milliards de francs CFA. Elle considérait que c’est le montant correspondant aux droits d’enregistrement dus à la suite de la cession, par Nestlé Sa, des actions de Nestlé Sénégal Sau à la société Produits Nestlé Sa.

Le 27 mai dernier, la justice avait fixé la somme à 1 milliard 993 millions 344 francs CFA, mais Nestlé ne l’entend pas de cette oreille. La multinationale a saisi le tribunal des référés pour contester cette décision. Le 7 juillet dernier, le tribunal s’est prononcé.

D’après Libération, qui donne l’information dans son édition de ce jeudi, le juge a d’abord tranché sur la forme. Il a déclaré irrecevable l’action de Nestlé Sa dirigée contre l’Etat du Sénégal, tant que celui-ci est représenté par l’Agent judiciaire de l’Etat, et recevable tant que l’Etat est représenté par la directeur général des Impôts et Domaines.

Sur le fond, le tribunal a préféré recourir à une expertise comptable et fiscale avant de rendre son verdict. C’est ainsi qu’un cabinet a été désigné pour dire si les droits réclamés par le Fisc sénégalais à Nestlé Sa sont dus, et pour quel montant.

Selon Libération, l’expert dispose de deux mois pour déposer son rapport.

Continuez la lecture

Actualités

Alioune Ndoye, tête de liste départementale de Bby : «ne faites pas l’erreur de voter pour quelqu’un qui est sur une liste où la paix n’est pas une priorité»

Publié il y'a

Date :

La campagne se poursuit chez la coalition Benno Bokk Yakaar et les colistiers de leur liste départementale ne sont pas à court d’idées pour continuer à séduire les électeurs. D’ailleurs, Alioune Ndoye était, hier, aux Parcelles Assainies, aux côtés de son camarade Amadou Ba, pour rendre visite aux délégués de quartiers, Badiene Gox et autres Imams et Oulémas. Cette visite, à laquelle a pris part la Première dame, Marième Fall Sall, Mbaye Ndiaye, Abdou Karim Fofana, entre autres, aura connu un véritable succès d’autant que, tour à tour, ces personnalités politiques ont réussi à faire passer leur message.

La tête de liste départementale de ladite coalition, Alioune Ndoye, par ailleurs ministre de la Pêche et de l’économie maritime, confiera qu’il faut à BBY «une victoire éclatante aux Parcelles Assainies, telle la volonté du Président de la République, dans la paix et la sérénité».

Aux Parcellois, il réitère : «Nous vous invitons à œuvrer dans la paix. Ne faites rien qui soit contraire à cette valeur. Lorsque des politiciens vous appellent à la destruction et à la violence, refusez catégoriquement !».

Car, pour Alioune Ndoye, s’adressant à ses adversaires de l’opposition, «le premier ennemi du pays est celui qui veut y instaurer la violence». Se voulant plus explicite, la tête de liste départementale de BBY de dire : «Il y a des gens qui passent leur temps à insulter et dire des contre-vérités sur des gens dignes qui ont grandi en faisant leurs études dans ce pays. Ils sont accompagnés pour la plupart du temps par des jeunes qui ont refusé de faire des études, qui ne veulent pas travailler. Ils ont comme arme le mensonge et la

Continuez la lecture

Articles tendances