Connect with us

UNE

LE COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 06 JUIN 2019

Publié il y'a

Date :

Le Président de la République, son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé ce jeudi 06 juin 2019, le conseil des Ministres. 

Ouvrant sa communication, le Président de la République a présenté ses vœux les meilleurs à la communauté musulmane, à l’occasion de la célébration de la fête de la Korité. A cet effet, Le Chef de l’Etat a formulé des prières ferventes pour la concorde nationale et la prospérité du Sénégal dans la paix et la solidarité. Le Président de la République a par ailleurs rappelé au Gouvernement son attachement prioritaire à la préservation durable, ainsi qu’à l’exploitation optimale et transparente de nos ressources naturelles. A ce titre, il a indiqué l’urgence d’introduire dans le circuit législatif, le projet de loi portant répartition des revenus issus de l’exploitation des ressources pétrolières avec la prise en compte des générations futures. 
 Dans le même ordre d’idée le Chef de l’Etat a confirmé et rappelé sa décision d’élargir le Comité d’Orientation Stratégique du Pétrole et du Gaz (COS-PETRO-GAZ) aux représentants de la société civile et de l’opposition.
 Le Président de la République, dans sa volonté de préserver nos massifs forestiers, et de renforcer, les actions de contrôle de l’exploitation de nos forêts, à travers une application rigoureuse et inclusive du code forestier, et la relance pragmatique des campagnes de reforestation, a instruit le Ministre de l’Environnement, et du Développement durable, de prendre toutes les dispositions utiles, pour une bonne préparation de la journée de l’arbre. 
 Appréciant les statistiques sur le travail, le Chef de l’Etat, s’est réjoui des avancées notables, constatées en 2018 dans le marché du travail, avec 66O43 contrats enregistrés contre 56328 visés par les inspections du travail en 2017, compte non tenu des milliers d’emplois créés dans le secteur primaire et le secteur non formel.A ce titre, il a rappelé au Gouvernement la place primordiale du secteur privé dans la promotion et la création d’emplois décents. 
 S’agissant de la campagne agricole 2019-2020, le Président de la République a demandé au Gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires, à la mise en place préventive et transparente des dispositifs et mécanismes de cession, de supervision, de contrôle et de distribution des semences et engrais subventionnés par l’Etat. A cet effet, il a demandé au Ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural de lui faire parvenir un rapport hebdomadaire sur la distribution des intrants et du matériel agricole.
 Abordant, la question relative, à la préparation des Examens et Concours, de 2019, le Chef de l’Etat a d’abord encouragé les élèves, les enseignants, les parents d’élèves et la communauté éducative, à asseoir la qualité et l’excellence dans notre système éducatif, avant de demander au Gouvernement de prendre toutes les mesures utiles afin d’assurer leur bon déroulement sur l’ensemble du territoire.
 Le Président de la République a félicité l’équipe nationale de Football (U20) après sa brillante qualification aux quarts de finale de la Coupe du monde. 
 Au titre de la coopération et du Partenariat, le Chef de l’Etat a informé le Conseil de la visite du 18 au 20 juin 2019 du Vice- Gouverneur de la province chinoise de Sichuan, à la tête d’une délégation de chefs d’entreprises. 
 Au titre des communications en conseil :
 Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication sur la situation internationale.
 Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a fait une communication sur sa rencontre avec le secteur privé, les requêtes de financement en instance, et l’exécution des projets récents.Le Ministre de l’Agriculture a fait le point sur la préparation de la campagne agricole 2019- 2020.
 Le Ministre du travail, du dialogue social et des relations avec les institutions a fait la situation de l’entreprise et de l’emploi, de la garantie des droits et de la gestion des relations professionnelles.Le Ministre de l’Environnement et du Développement durable a informé le conseil de l‘organisation de la journée de l’arbre, prévue au mois d’août prochain.
 Le Ministre en charge du Suivi du PSE a rendu compte de la mission qu’il a effectuée en Espagne du 29 au 30 mai 2019, dans le cadre de la journée sénégalaise de l’investissement, en compagnie du Secrétaire d’Etat chargé du Réseau ferroviaire.
 Le Ministre de la jeunesse a présenté les projets et programmes de son département et a informé le conseil de la prochaine tenue du forum national de la jeunesse.
 Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a adopté le projet de décret portant organisation du Ministère du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale.
 Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :
 Monsieur Ousseynou KANE, juriste-Financier, est nommé Directeur général du Bureau opérationnel du Suivi du PSE (BOS), en remplacement de Monsieur Ibrahima WADE, appelé à d’autres fonctions.
 Monsieur Pape Malick NDOUR, titulaire d’un DEA en économie, est nommé Coordonnateur du PRODAC, en remplacement de Monsieur Mamina DAFFE.
 Monsieur Mouhamadou SENE, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports, matricule de solde n°633 209/E, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Monsieur Mamadou DIENG, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.
 Monsieur Mor Khoudia GUEYE, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports principal, matricule de solde n°510 837/H, précédemment Directeur de la Vie associative, est nommé Directeur de la Jeunesse et des activités Socio-éducatives au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Monsieur Maïssa DIAO, appelé à d’autres fonctions.
 Madame Moumi KA, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports principal, matricule de solde n°513 763/C, précédemment Chef du Service régional de la Jeunesse de Dakar, est nommée Directeur de l’Education populaire au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Monsieur Célestin Marie TINE, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.
 Monsieur Jean Louis Marcelin DACOSTA, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports, matricule de solde n°633 181/L, précédemment Inspecteur technique, est nommé Directeur du Centre national d’Information et de Documentation au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Madame Aïssatou TRAORE, appelée à d’autres fonctions.
 Monsieur Samba GAYE, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports principal, matricule de solde n°614 974/C, est nommé Directeur de la Vie associative au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Monsieur Mor Khoudia GUEYE, appelé à d’autres fonctions. Monsieur Maïssa DIAO, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports, matricule de solde n°608 378/J, précédemment Directeur de la Jeunesse et des Activités Socio-éducatives, est nommé Inspecteur Technique au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Monsieur Jean Louis Marcelin DACOSTA, appelé à d’autres fonctions.
 Monsieur Amadou Abdoulaye DIOP, Professeur agrégé des Facultés de Droit, matricule de solde n°100 273/C, est nommé Directeur des Constructions des Palais de Justices et autres Edifices du ministère de la Justice, en remplacement de Monsieur Mamadou GUEYE, appelé à d’autres fonctions.
 Madame Oulimata Fall SARR, titulaire d’un Master en Arts, Lettres, Langues et Communication, spécialiste en appui au Secteur privé et Développement international, est nommée Directeur de la Promotion touristique (DRT) au ministère du Tourisme et de Transports aériens, poste vacant.

Actualités

Ralliement à Benno : Pape Diop,«il n’y a pas d’alliance. Je suis clair. J’ai décidé après mûre réflexion»

Publié il y'a

Date :

Entre l’annonce de son ralliement aux 82 députés de Benno Bokk Yakaar, jeudi 11 août, et dimanche dernier, le député élu Pape Diop (Bokk Gis Gis), a reçu deux coups de fil du Président Macky Sall. C’est l’intéressé qui l’annonce dans un entretien paru ce mardi dans L’Observateur.

«Il m’a appelé deux heures après ma décision de soutenir la coalition Benno, confie Pape Diop au sujet du premier échange téléphonique avec le chef de l’Etat. Il m’a félicité et encouragé, et a dit : ‘Vous avez sauvé le Sénégal’. C’est ça qui est important. Quelles que soient les gesticulations ou la clameur populaire, je peux faire face.»

Le deuxième appel a eu lieu dimanche dernier. «Le Président Macky Sall m’a appelé pour me dire qu’à son retour de Bamako (Mali), il me recevra pour discuter», révèle le président de Bokk Gis Gis.

A la question de L’Observateur : «Les discussions tourneront-elles autour d’une alliance ?», Pape Diop botte en touche : «Non, il n’y a pas d’alliance. Je suis clair. J’ai décidé après mûre réflexion de soutenir le groupe parlementaire (Benno) pour que demain, le Sénégal puisse continuer à fonctionner normalement. Le reste n’est que gesticulation.»

Continuez la lecture

Actualités

Fisc contre Nestlé : la véritable cause du contentieux

Publié il y'a

Date :

La Direction des grandes entreprises de la Direction générale des Impôts et Domaines (DGID) avait gelé les comptes de Nestlé SA (Société anonyme, Suisse) en visant 2,4 milliards de francs CFA. Elle considérait que c’est le montant correspondant aux droits d’enregistrement dus à la suite de la cession, par Nestlé Sa, des actions de Nestlé Sénégal Sau à la société Produits Nestlé Sa.

Le 27 mai dernier, la justice avait fixé la somme à 1 milliard 993 millions 344 francs CFA, mais Nestlé ne l’entend pas de cette oreille. La multinationale a saisi le tribunal des référés pour contester cette décision. Le 7 juillet dernier, le tribunal s’est prononcé.

D’après Libération, qui donne l’information dans son édition de ce jeudi, le juge a d’abord tranché sur la forme. Il a déclaré irrecevable l’action de Nestlé Sa dirigée contre l’Etat du Sénégal, tant que celui-ci est représenté par l’Agent judiciaire de l’Etat, et recevable tant que l’Etat est représenté par la directeur général des Impôts et Domaines.

Sur le fond, le tribunal a préféré recourir à une expertise comptable et fiscale avant de rendre son verdict. C’est ainsi qu’un cabinet a été désigné pour dire si les droits réclamés par le Fisc sénégalais à Nestlé Sa sont dus, et pour quel montant.

Selon Libération, l’expert dispose de deux mois pour déposer son rapport.

Continuez la lecture

Actualités

Alioune Ndoye, tête de liste départementale de Bby : «ne faites pas l’erreur de voter pour quelqu’un qui est sur une liste où la paix n’est pas une priorité»

Publié il y'a

Date :

La campagne se poursuit chez la coalition Benno Bokk Yakaar et les colistiers de leur liste départementale ne sont pas à court d’idées pour continuer à séduire les électeurs. D’ailleurs, Alioune Ndoye était, hier, aux Parcelles Assainies, aux côtés de son camarade Amadou Ba, pour rendre visite aux délégués de quartiers, Badiene Gox et autres Imams et Oulémas. Cette visite, à laquelle a pris part la Première dame, Marième Fall Sall, Mbaye Ndiaye, Abdou Karim Fofana, entre autres, aura connu un véritable succès d’autant que, tour à tour, ces personnalités politiques ont réussi à faire passer leur message.

La tête de liste départementale de ladite coalition, Alioune Ndoye, par ailleurs ministre de la Pêche et de l’économie maritime, confiera qu’il faut à BBY «une victoire éclatante aux Parcelles Assainies, telle la volonté du Président de la République, dans la paix et la sérénité».

Aux Parcellois, il réitère : «Nous vous invitons à œuvrer dans la paix. Ne faites rien qui soit contraire à cette valeur. Lorsque des politiciens vous appellent à la destruction et à la violence, refusez catégoriquement !».

Car, pour Alioune Ndoye, s’adressant à ses adversaires de l’opposition, «le premier ennemi du pays est celui qui veut y instaurer la violence». Se voulant plus explicite, la tête de liste départementale de BBY de dire : «Il y a des gens qui passent leur temps à insulter et dire des contre-vérités sur des gens dignes qui ont grandi en faisant leurs études dans ce pays. Ils sont accompagnés pour la plupart du temps par des jeunes qui ont refusé de faire des études, qui ne veulent pas travailler. Ils ont comme arme le mensonge et la

Continuez la lecture

Articles tendances