Connect with us

Kaffrine

KOUNGHEUL SANS EAU NI ÉLECTRICITÉ DEPUIS TROIS JOURS

Publié il y'a

Date :

Les populations de Koungheul vivent un véritable calvaire. Pour cause, depuis trois jours, elles n’ont ni eau, ni électricité. Ce, en dépit de la marche des notables de la localité il y a quelques semaines pour fustiger entre autres les coupures intempestives d’électricité et la mauvaise qualité de l’eau. Au contraire, la situation s’est aggravée. Pourtant, les consommateurs s’acquittent régulièrement et à temps de leurs factures.

En cette période d’hivernage avec l’insécurité qui prévaut, les populations vivent comme au moyen âge. Les femmes désespérées font la queue devant de vieux puits pour avoir le liquide précieux. Pour ce qui est de l’éclairage, les populations font recours aux bougies. Devant le mutisme des autorités, les populations de Koungheul, très en colère, comptent passer à la vitesse supérieure en cette période de collecte de signatures pour le parrainage.

Cliquez ici pour commenter

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Actualités

Kaffrine: Le conseil régional valide les nouveaux prix des denrées alimentaires

Publié il y'a

Date :

Les nouveaux prix des produits de base dans la région de Kaffrine (centre) ont été validés mardi par le conseil régional de la consommation en tenant compte du différentiel de transport et de manutention, a informé l’APS.   

« Ces prix sont visés par l’arrêté du ministre du Commerce depuis le 3 septembre dernier, applicable à Dakar, mais il fallait tenir le conseil régional de la consommation à Kaffrine en prenant en compte le différentiel de transport et de manutention pour arrêter une structure qui sera applicable dans la région », a expliqué El Hadji Yoro Fall, commissaire aux enquêtes économiques et chef du service régional de commerce de Kaffrine.  

Il a indiqué que ce conseil régional de la consommation sera sanctionné par un arrêté pour l’application des nouveaux tarifs sur toute l’étendue du territoire de la région de Kaffrine.  Il est ressorti de la rencontre que le prix au détail du litre d’huile de palme raffinée sera fixé entre 1210 et 1225 francs CFA. Celui du kilo de sucre cristallisé s’échangera contre 610 et 625 francs.

Le prix du kilogramme de riz ordinaire est fixé à 310 et 325 francs et celui de la dosette d’huile de 250 g à 360 francs.  Pour ce qui est du gaz de 6 kg et celui de 2,7 kg, leur prix a été fixé à 3320 et 1570 francs CFA respectivement. El Hadji Yoro Fall a en outre assuré que la marge bénéficiaire a été prise en compte pour les grossistes mais aussi pour les détaillants.  « Par rapport aux stocks, il y a une surveillance étroite du marché, pour qu’il n’y ait pas de rupture. Donc, pour le moment, il n’y a pas de pénurie perceptible dans la région », a-t-il assuré.  Le gouverneur de la région de Kaffrine, William Manel, s’est réjoui du fait que tous les prix proposés ont été validés à l’unanimité.

« C’est un signal très fort, car il y a eu un travail qui a été fait en amont autour du chef du service régional de commerce », s’est-il félicité.  Il a salué le « patriotisme économique » dont ont fait montre les commerçants, les opérateurs économiques et les industriels.

Selon lui, ces derniers « ont compris qu’au moment où l’État a renoncé à certaines taxes de l’ordre de plusieurs milliards », il faut comprendre que « les temps sont durs dans ce contexte de crise sanitaire ».  William Manel a indiqué que demande a été faite aux commerçants d’afficher l’arrêté devant les boutiques et enseignes de commerce.

Continuez la lecture

Covid19

Covid19: Plus de 36.000 perssonnes vaccinées à Kaffrine

Publié il y'a

Date :

Trente-six mille quatre cents personnes ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 dans la région de Kaffrine (centre), depuis le début de la campagne nationale de vaccination contre cette pandémie, fin février dernier.  

« Trente-six mille quatre cents personnes ont été vaccinées dont 18.200 complètement », a précisé lundi le médecin-chef de région, docteur Moustapha Diop, dans un entretien accordé à nos confrères de l’APS.  Il a indiqué que Kaffrine affiche un taux de vaccination de 9 % concernant la cible prioritaire (personnes âgées ou ayant des comorbidités), contre 13 % à l’échelle nationale. « Nous avons 41 % de taux d’achèvement avec le vaccin Sinopharm et 34 % avec AstraZenaca », a-t-il relevé.  

La région de Kaffrine a reçu de nouvelles doses dont 14 mille de la firme chinoise Sinopharm.  « Nous sommes en train de faire la répartition de ces nouvelles doses et la mise en place au niveau des points périphériques », a signalé le médecin-chef de région.  Depuis le début de la pandémie de Covid-19 au Sénégal, la région de Kaffrine a enregistré au total 481 cas de Covid-19 pour 22 décès. 

Continuez la lecture

Actualités

Baccalauréat à Kaffrine: Un candidat exclu pour usage de téléphone

Publié il y'a

Date :

Un candidat au bac surpris en train d’utiliser son téléphone portable, jeudi, a été exclu de son centre d’examen, informe des autorités académiques à nos confrères de l’Aps.

L’incident s’est produit à l’école Notre Dame de Kaffrine. « Il faut préciser que c’est une candidature libre et la conduite à tenir est très simple, il est d’office exclu du centre son téléphone confisqué et sera ensuite réquisitionné par la police pour vérifier s’il opérait seul ou s’il était dans un réseau », a expliqué l’IA Aboubacar Sadikh Niang.

Il s’exprimait après une visite dans trois centres d’examen d’une délégation conduite par l’adjointe au gouverneur Tiguida Wagué.

Ils ont visité le centre Notre Dame de Kaffrine, le lycée Babacar Kobar Ndao de Kaffrine et le lycée Yoro Penda Sy de Nganda.

M. Niang attend le rapport du jury qu’il va transmettre à l’Office du bac en vue d’une traduction du candidat devant un Conseil de discipline.

Il a réitéré un appel « en direction des élèves et des parents sur l’obligation pour l’élève de ne pas se présenter au centre avec un téléphone portable car son utilisation est formellement interdite ».

Le démarrage de l’examen s’est déroulé dans le respect du protocole sanitaire en cette période de pandémie.

L’Académie de Kaffrine compte 2978 candidats (contre 3030 l’année dernière) répartis dans 11 centres et 9 jurys. L’essentiel des candidats sont inscrits dans les séries littéraires.

Les forces de défense et de sécurité assurent la sécurité dans tous les centres d’examens.

Continuez la lecture

Articles tendances