Connect with us

Actualités

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 14 MARS 2018

Publié il y'a

Date :

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 14 mars à 10 h, au Palais de la République.

Entamant sa communication autour de la consolidation de l’entente cordiale entre le Sénégal et la Gambie, le Chef de l’Etat se réjouit de la tenue, le 13 mars 2018, à Banjul, du premier Conseil présidentiel sénégalo-gambien et remercie le Président de la République de Gambie, Son Excellence Monsieur Adama Barrow ainsi que le Peuple Gambien frère pour l’accueil chaleureux et le bon déroulement de sa visite.

Dans ce cadre, le Président de la République engage les ministres concernés à veiller au suivi rigoureux des conclusions du Conseil présidentiel et à une gestion de proximité des dossiers en rapport avec leurs homologues gambiens, dans un esprit pragmatique.
Par ailleurs, rappelant la place prioritaire du développement de l’économie numérique, dans la dynamique du Sénégal émergent, le Président de la République demande au Gouvernement de consolider les acquis du Sénégal en la matière, notamment dans nos établissements scolaires, universitaires et au niveau des services publics dont la dématérialisation accélérée des procédures doit s’intensifier, afin de renforcer les performances de l’Administration et d’améliorer la satisfaction des usagers.
A cet effet, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement à orienter davantage les jeunes élèves, étudiants et entrepreneurs vers les métiers d’avenir, ceux du numérique, pour optimiser le potentiel exceptionnel de création d’emplois et mieux positionner le Sénégal dans la société numérique internationale.
Dans cette perspective, le Président de la République décide de l’organisation, le 15 mars 2018 au CICAD, du premier Forum National sur le Numérique autour du thème « Jeunes et Numérique », un cadre de dialogue direct et constructif entre le Président de la République, le Gouvernement, les différents groupes de jeunes développeurs, les startups du secteur des TIC, les partenaires multilatéraux et les acteurs du secteur privé des TICs.
Poursuivant sa communication autour de la célébration, le 15 mars 2018 de la Journée mondiale des Droits des Consommateurs, le Chef de l’Etat réitère son engagement pour la protection des consommateurs. Il adresse également ses félicitations et encouragements aux associations de consommateurs pour leur engagement bénévole et le travail remarquable accompli au service de la collectivité.
Ainsi, saisissant cette occasion, le Président de la République rappelle toutes les mesures de baisse des prix des produits de première nécessité et d’augmentation du pouvoir d’achat des consommateurs qu’il a prises depuis son accession à la magistrature suprême et portant notamment, sur les produits alimentaires, le loyer, le gaz, le carburant et, plus récemment, sur l’électricité.
En outre, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement à déployer, en collaboration avec les agences internationales spécialisées, un système efficient de traçabilité des médicaments pour lutter contre l’importation et la circulation de médicaments issus de la contrefaçon, qui mettent en danger la santé des consommateurs.
Le Président de la République invite le Gouvernement, en relation avec l’Institut de technologie alimentaire (ITA) et l’Association sénégalaise de Normalisation (ASN), à assurer un meilleur encadrement des producteurs locaux pour garantir le strict respect des normes de qualité des produits offerts aux consommateurs.
Enfin, notant avec satisfaction la signature du protocole d’accord sur la commercialisation des huiles brutes et raffinées d’arachide, le Chef de l’Etat félicite les producteurs, ceux du RASIAT ainsi que les industriels et les commerçants importateurs d’huile regroupés autour de l’UNACOIS. Le Président de la République les remercie d’avoir répondu à son appel, lancé à Kaolack et les encourage à une mise en œuvre diligente dudit protocole.
Abordant, la participation du Sénégal à la Coupe du Monde de Football en Russie, le Président de la République remercie la FIFA et Coco-Cola sponsor de la compétition pour le séjour du trophée à Dakar. Il réitère ses instructions au Premier Ministre pour assurer, au plus haut niveau, la coordination de la participation du Sénégal à cet évènement mondial.
Ainsi, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement, en rapport avec la Fédération sénégalaise de Football, de prendre toutes les dispositions techniques, logistiques, administratives et financières requises, en vue d’assurer à l’équipe nationale de Football, une préparation optimale, gage d’une participation sportive pleine d’espoir pour les joueurs, leur encadrement, les supporters et l’ensemble du peuple sénégalais uni et solidaire autour de son équipe.
Le Chef de l’Etat a terminé sa communication sur le suivi des partenariats, de la coopération et son agenda diplomatique.
Le Premier ministre a adressé, au nom du Gouvernement ses félicitations au Président de la République pour la tenue de la 1ère session du Conseil présidentiel sénégalo-gambien, à Banjul, avant de rendre compte de la coordination de l’activité gouvernementale.
Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point sur la situation africaine et internationale.
Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point sur la conjoncture économique nationale et internationale.
Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a fait un exposé exhaustif sur le déroulement de la campagne de commercialisation de l’arachide 2017-2018.
Le ministre de la Culture a rendu compte de la préparation de la 13ème édition de la Biennale de l’Art africain contemporain prévue à Dakar du 03 mai au 02 juin 2018.
Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a examiné et adopté :
• le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier la convention sur la protection et l’utilisation des cours d’eau transfrontières et des lacs internationaux signée le 17 mars 1992, à Helsinki ;
• le projet de décret portant création, organisation et fonctionnement de l’Autorité nationale d’Assurance qualité de l’Enseignement supérieur (ANAQ-sup).
Le Secrétaire général du Gouvernement
 Porte-parole

Cliquez ici pour commenter

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Actualités

Guédiawaye : Ahmed Aïdara retire à GFC son stade, Lat Diop annonce une plainte

Publié il y'a

Date :

Dans une correspondance adressée à Lat Diop, président de GFC et responsable local de Benno, le maire Yewwi de Guédiawaye, Ahmed Aïdara, annonce la suspension «pour un temps» de la convention dans le cadre duquel la mairie met à la disposition du club le stade Ibrahima Boye. Celle-ci a été signée sous le magistère de son prédécesseur, Aliou Sall.

D’après Les Echos, Ahmed Aïdara a invoqué «un déficit budgétaire criard». Ainsi, renseigne le journal, GFC a jusqu’au 1er octobre prochain à 18 heures pour vider les lieux. L’édile de Guédiawaye offre cependant la possibilité de renouveler la convention «dans d’autres circonstances particulières qui seront définies d’accord parties».

Les Echos rapporte que Lat Diop ne l’entend pas de cette oreille. «Il veut nous retirer le stade que Aliou Sall avait mis à notre disposition sur la base d’une convention de quatre ans, en contrepartie de l’appui financier que la ville devait octroyer à GFC. Il ne sait même pas qu’il ne peut dénoncer une convention de façon unilatérale», souligne le président du club de football.

Ce dernier informe que les avocats de GFC vont saisir la justice et que le Comité exécutif du club va se réunir ce mercredi avant de faire face à la presse demain, jeudi.

Continuez la lecture

Actualités

Lenteurs au Port autonome de Dakar: Le Dg Aboubacar Sadikh Bèye explique

Publié il y'a

Date :

Les lenteurs au niveau du Port autonome de Dakar ont été décriées pendant la réunion présidentielle sur la cherté de la vie.  Mais pour le directeur général de cette structure,  cela s’explique  par une situation conjoncturelle. En effet Aboubacar Sadikh Beye a expliqué l’indisponibilité de certains quais entrave  l’offre portuaire. Sur 23 postes, les huits sont immobilisés. Par exemple, au mole 1,  deux postes sont au service du pétrole et du gaz pour la plateforme Tortue et Sangomar. Le bateau hôpital occupe aussi un poste au Port autonome de Dakar. Deux autres postes sont mobilisés pour être modernisés et seront récupérés en octobre.

  Le directeur général du Port d’ajoute que ces lenteurs s’expliquent aussi par un atre facteur lié à la forte portuaire. « En juillet on a fait 104% en importation. La congestion terrestre est réglée parce que les camions sortent très tôt du Port  alors qu’ils pouvait y faire plus de 4 jours ».  S’agissant de la manutention, un bateau de 40 000 tonnes reste à  quai pendant 20 jours parce que les manutentionnaires font 2000 tonnes par jour. « La manutention se fait encore comme il y a 40 ans. Il faut une modernisation. Il ajoute que les concessionnaires et les lignes maritimes sont aussi dans le Port et occupent de grandes surfaces », conclut-il.

Continuez la lecture

Actualités

Lutte contre le trafic illicite à Thiès : Une contrevaleur de 437 millions FCfa de produits prohibés incinérés

Publié il y'a

Date :


La Douane de Thiès a procédé à l’incinération de produits prohibés d’une contrevaleur de 437 millions de francs CFA.

Les produits prohibés saisis en 2021, dans le cadre des opérations de « bouclage » des couloirs et réseaux de trafic illicite, sont composés de faux médicaments vétérinaires d’une contrevaleur de 175 259 382 francs CFA ; de 3529 kg de chanvre indien pour une contrevaleur de 236 940 000 francs CFA ; de sachets en plastique pour une contrevaleur de 25 000 000 francs CFA.

L’adjointe au Gouverneur de Thiès, Mme Tening Faye Ba, a supervisé la cérémonie d’incinération en présence des représentants des autres Forces de Défense et de Sécurité, du corps médical et des services en charge de l’environnement.

Le Lieutenant-Colonel Amadou Lamine Sarr, Chef du Groupement polyvalent de Recherche et de répression de la fraude a rappelé la dangerosité des produits incinérés sur la santé de la population.

Il a affirmé une fois de plus l’engagement de son unité à combattre farouchement le trafic illicite sur toutes ses formes conformément aux directives de la Direction générale des Douanes, le DG en particulier. 

L’Adjointe au Gouverneur, Tening Faye Ba, a ensuite, invité les populations, celles du littoral plus précisément, à une collaboration plus étroite avec les forces de défense et de sécurité. 

Continuez la lecture

Articles tendances