Connect with us

Actu Can 2019

Belmadi, coach d’Algérie : « On savait qu’on devait gagner »

Publié il y'a

Date :

C’est leçon de tactique que l’entraineur de l’Algérie Belmadi a donné à Aliou Cissé. En conférence d’après match Belmadi est revenu sur la rencontre. 

« Comme je l’avais dit. On savait qu’on devait gagner. Faire un résultat. Il fallait être très bien préparé à tous les niveaux surtout tactiquement avant toute chose. On a bien bossé là-dessus depuis plus d’un mois. Vu qu’on a connaissance du groupe, cela nous a permis de bien préparer ce match. Physiquement on a essayé de bien récupérer entre les deux matches. On a été dans un très bon jour. Jouer contre une équipe du Sénégal, pétrie de qualité, la moindre erreur se paye cash. Bravo aux joueurs.  Je ne pense pas qu’on puisse dire qu’on a un profil de champion. C’est vrai que battre le Sénégal n’est pas une chose aisée. Et je ne pense pas qu’il y aura beaucoup d’équipes qui auront cette possibilité. Cela ne veut pas dire que les choses sont réglées. Ce n’est que le deuxième match certes c’est une équipe forte qui occupe une bonne place au classement FIFA. Ce n’est qu’un match de groupe et il reste encore 7 matches à jouer pour être champion. J’espère qu’on ira au bout. Maintenant on va bien récupérer et préparer le match contre la Tanzanie. », a analysé le sélectionneur algérien. 

Spor221

Cliquez ici pour commenter

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Actu Can 2019

Can 2022: Un but, une passe et une présence constante, Sadio Mané le leader XXL pour le Sénégal en mission

Publié il y'a

Date :

Le Sénégal cherchera sa première couronne continentale ce dimanche contre le Cameroun ou l’Égypte, qui s’affrontent jeudi (20h00).

Arrivé sur le tard en équipe du Sénégal, Abdou Dialloa marqué le premier but (70e) sur une action 100% charnière centrale, profitant d’une passe décisive un peu involontaire de Kalidou Koulibaly… en retourné acrobatique!

Bamba Dieng a enfoncé le clou après une action décisive de Sadio Mané, qui a contourné Issoufou Dayo avant de centrer idéalement (76e).

La star de Liverpool et du Sénégal a poinçonné lui-même le billet pour la finale d’un délicieux ballon piqué sur un contre (87e), au moment où le Burkina jouait son va-tout.

Kamou Malo, le sélectionneur, venait de lancer ses « Étalons » à l’assaut, et l’excellent Blati Touré avait réduit le score… du genou, au bout d’une action initiée par Bertrand Traoré (82e).

Cette deuxième mi-temps emballante, entre les deux derniers coaches « locaux » en lice, a fait beaucoup pour la promotion de la CAN, mais c’est le Sénégalais Aliou Cissé qui retentera sa chance, après avoir perdu la finale de 2002 comme joueur (contre le Cameroun, 0-0, 3 t.a.b. à 2) et celle de 2019 (contre l’Algérie, 1-0) comme entraîneur.

Deux penalties annulés 

La première période a été surtout animée par la VAR, avec deux penalties annulés. 

Au premier tournant du match, le Burkina Faso a perdu son gardien, Hervé Koffi, mal retombé sur le dos après un choc violent avec Cheikhou Kouyaté (28e). Les Étalons ont cru perdre plus encore, l’arbitre avait d’abord sifflé penalty pour un coup de coude du portier.

Mais l’Éthiopien Bamlak Tessema s’est ravisé en regardant la vidéo, Koffi touchant le ballon en premier. Le gardien est sorti sur une civière, remplacé par Farid Ouedraogo, qui avait déjà joué le troisième match de poules contre l’Éthiopie (1-1). 

Juste avant la pause, l’arbitre à la foulée de gazelle a sifflé un autre penalty pour une main d’Edmond Tapsoba (45e+8), mais un retour devant l’écran a montré que le ballon touchait le flanc du défenseur, qui a été doublement soulagé: Tessema a aussi annulé le carton jaune qui l’aurait privé d’une finale en cas de victoire.

Puisque la VAR a beaucoup tourné, elle aurait peut-être pu revoir ce pied en retard d’Issa Kaboré sur Sadio Mané dans la surface (42e)…

C’est mieux pour le football que le match se soit décidé sur des actions. Discipliné, bien organisé, le Burkina a longtemps gêné son adversaire, procédant par attaques très rapides, portées par la vitesse de son capitaine Bertrand Traoré, de retour après avoir manqué le quart de finale pour des ennuis musculaires.

Kalidou Koulibaly a souffert face à Hassan Bandé, qui a poussé Édouard Mendy a un bel arrêt sur une frappe à angle fermé (39e). En revanche son retour sur Bertrand Traoré, un peu passif sur le coup, a sauvé le Sénégal (56e) qui s’est peu à peu imposé physiquement.

Troisième star du Sénégal avec le goal et le capitaine, Mané a labouré son côté droit et récolté la plus belle occasion de la première période, une frappe contrée par Farid Ouedraogo (45e+6). Mais c’est bien la star qui a scellé le match, avec son troisième but de la compétition. Plus qu’une marche pour Mané et le Sénégal, en quête de la première CAN de son histoire.

Partout sur le terrain, son accélération foudroyante à la 84eme minute de jeu symbolise bien l’état d’esprit de Sadio Mané dans cette Coupe d’Afrique des nations. Il ne lâchera rien, de la première à la dernière minute. Pour sa deuxième demi-finale consécutive de la CAN, le joueur de Liverpool a une nouvelle fois brillé et porté sa sélection sur ses épaules, d’un leadership naturel et d’un humilité au service du collectif.

Continuez la lecture

Actu Can 2019

Covid-19 : François Bayrou met la pression et pousse pour la vaccination obligatoire

Publié il y'a

Date :

Par

Très proche du président de la République, le patron du Modem plaide pour l’obligation vaccinale en population générale, comme l’Académie de médecine. Olivier Véran, ministre de la Santé, a déclaré qu’il n’y était «pas favorable».

Continuez la lecture

Actu Can 2019

Programme « Zéro-déchets » dans la commune de Saint-Louis: Les populations de Khor-Usine s’engagent à contribuer efficacement à la mise en œuvre de ce projet de nettoiement

Publié il y'a

Date :

Mobilisées derrière leur délégué de quartier, Assane Diarra, leur président du conseil de quartier, Fara Boubacar Sarr, les populations de Khor-Usine (quartier contigu à l’usine de traitement des eaux de Sen Eau) se sont adressées hier à une forte délégation municipale conduite par Mme Sène Fatou Diouf, adjointe au maire chargée du cadre de vie, de l’habitat, de l’hygiène publique et des affaires domaniales, pour réitérer leur engagement indéfectible à adhérer massivement au programme « Zéro-déchets » mis en œuvre actuellement dans la vieille cité par le maire Mansour Faye, avec l’appui de l’équipe municipale et de l’Ucg.


Ainsi, au cours d’une séance de mobilisation sociale, le président du conseil de quartier de khor-usine, n’est pas passé par quatre chemins pour se réjouir de « cette démarche novatrice, de rupture, participative et inclusive du maire, qui permet aujourd’hui à toutes les populations des 33 quartiers de la ville, de se mobiliser pour relever, dans un bel élan de solidarité, d’unité, de cohésion et de mutualisme, les défis majeurs du nettoiement et du ramassage des ordures ménagères, des déchets plastiques et solides ».
 Plus explicite, Fara Boubacar Sarr a fait savoir à cette délégation municipale que « cette démarche de Mansour Faye est une grande première, dans la mesure où elle stimule les populations dans le cadre des efforts qu’elles déploient régulièrement pour améliorer leur cadre de vie ». 


Pour reprendre ses termes, M. Sarr a tout simplement précisé que « cette initiative du maire et de ses adjoints est en cohérence avec les actions entreprises quotidiennement à Khor-usine, par les hommes, les femmes, les jeunes et les personnes du troisième âge, en vue de rendre propre cette localité ».
 Dans son argumentaire, il s’est évertué à tenir des propos bienveillants à l’endroit de cette délégation municipale, en vue de « remettre néanmoins sur le tapis l’épineux problème de manque de moyens pour effectuer dans de très bonnes conditions cette tâche pénible avec des équipements rudimentaires ».

Quant au délégué de quartier, Assane Diarra, délégué de quartier de khor-usine, il a tout simplement exhorté la municipalité « à aider ce quartier à aménager des espaces verts qui feront face au fleuve et qui permettront d’embellir ce terroir, dans ces conditions, les populations et les visiteurs auront l’occasion, à coup sûr, de respirer de l’air pur, de se promener à tout moment dans les coins et recoins de cet écrin de verdure ».
 Il a surtout invité le maire et l’équipe municipale à mobiliser toutes les énergies en vue de leur permettre de disposer dans les plus brefs délais des brouettes, des pelles, des fourches et autres accessoires de nettoiement dont ils ont besoin pour mener régulièrement de vastes opérations Augias dans ce quartier.


La coordonnatrice du pôle-Nord de l’Ucg, Mme Kâ Korka Seck, a rappelé son appartenance à Khor-Usine, où elle est domiciliée depuis 2016 et adoptée par les populations, qui n’ont pas hésité à collaborer étroitement avec elle, en vue d’améliorer de manière significative leur cadre de vie. 
Mme Kâ n’a pas manqué de rendre un vibrant hommage au maire Mansour Faye, à l’équipe municipale, au délégué et au président du conseil de quartier de Khor-Usine, pour l’intérêt particulier qu’ils accordent à cette grande croisade contre l’insalubrité.

Mbagnick Kharachi Diagne (Infos : Suzane Dièye, conseillère en communication du maire Mansour Faye)

Continuez la lecture

Articles tendances