Connect with us

SOCIETE

Le Collectif pour la Protection de l’Enfance propose des mesures pour mettre fin aux tueries d’enfants

Published

on

En marge de leur conférence de presse, ce samedi à la Maison de la culture Blaise Senghor, Le Collectif pour la Protection de l’Enfance dénommé “Silence… On tue nos enfants” très sensible aux témoignages des familles des deux enfants tués récemment, Fallou Diop à Rufisque et Ahmed Seydi à Malika,  s’est fortement indigné appelant l’Etat à jouer son rôle régalien, la protection des personnes et de leurs biens, en priorité les innocents. D’ailleurs, s’agissant particulièrement de ces deux dossiers, le collectif demande que justice soit faite et que les auteurs des crimes si odieux soient punis conformément à la loi.

Selon Anta Pierre, présidente du Collectif pour la Protection de l’Enfance dénommé “Silence… On tue nos enfants”, un mémorandum a été rédigé au tour de 12 points portant sur la sensibilisation des populations, sur les violences faites aux enfants, l’appel aux parents à plus de vigilance, le renforcement de la sécurité devant les établissements scolaires, la mise en place d’un numéro vert pour dénoncer toute scène suspecte à l’endroit des mineurs.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SOCIETE

Banque Atlantique : Neuf milliards détournés par un ex-Dg et 4 agents

Published

on

By

L’ex-Directeur général de la Banque Atlantique, Al Hassane Kaba, et 4 de ses agents répondront devant le Doyen des juges d’instruction sur les raisons pour lesquelles ils ont accepté de prendre comme hypothèque des biens appartenant au Groupe Hallegro, à l’origine de la plainte, sans libérer un prêt de 9 milliards de Fcfa.

Les complices de M. Kaba dans cette affaire sont l’ex-directeur de la clientèle Pierre Ndiaye, l’ex-directeur des Risques Georges Lawson, le chef du contentieux Cadio Diop Koné et la conseillère juridique, Hélène Houbda.

La Chambre d’accusation a demandé, dans un arrêt, leur renvoi devant le premier magistrat instructeur aux fins d’inculpation pour escroquerie. Une information relayée par les quotidiens L’Observateur et Les Échos.

Continue Reading

SOCIETE

LE LYCÉE DE SANGALKAM INCENDIÉ…

Published

on

Un incendi a été noté au censorat du lycée de Sangalkam dans la nuit du mercredi au jeudi.

L’auteur ou les auteurs sont jusque là inconnus.

Ibrahima NDOYE professeur d’anglais au sein de ce lycée d’affirmer chez nos confrères de Alô Rufisque.com que « C’est un incendie criminel et tout le matériel a été endommagé ». Par la même occasion, l’enseignant a trouvé d’autant plus suspect l’acte, qu’il est intervenu au lendemain de la tenue du conseil de classe. « C’est avec regret, désolation et grande consternation que le personnel du lycée Sangalkam a constaté le matériel de bureau du censeur totalement calciné (…) » Des devoirs consumés, certains bulletins repris à l’instant par le censeur. « Une plainte a été déposée et le ou les auteurs seront traqués, retrouvés et punis conformément à la loi », a de son côté réagi l’intendant de l’établissement, M. Cheikh Dicko.  

En sommes, ils adviennt qu’il s’agit d’un acte de sabotage bien causé par la remise des bulletins qui était programmée en fin de semaine.

Ainsi, des soupçons graves pèsent cependant sur un des élèves de l’établissement. L’enquête ouverte par la gendarmerie apportera très certainement les réponses aux nombreuses questions que les uns et les autres se posent.

Continue Reading

SOCIETE

Le corps d’un homme en état de décomposition avancée découvert à Sindia

Published

on

By

Le corps d’un homme d’une quarantaine d’années a été découvert, mercredi, en état de décomposition très avancée, à Sindia, une commune de la région de Thiès. 

D’après l’APS qui cite des sources sécuritaires, les éléments de la caserne des Sapeurs-pompiers de Saly-Portudal se sont rendus sur les lieux, précisément vers la station Shell sur la route nationale 1( Mbour-Dakar). 

Après le constat fait par les éléments de brigade de Gendarmerie de Popenguine-Ndayaane, ils ont procédé à la désinfection et à l’enlèvement de la dépouille avec le soutien des agents du service national de l’Hygiène de la même localité. 

L’origine de la mort de cet homme reste pour le moment inconnue. La Gendarmerie a de son côté, ouvert une enquête pour essayer d’élucider cette affaire. 


Continue Reading

Articles tendances

Haut ^