Connect with us

Economie

PNAR : LA RÉGION DE SAINT-LOUIS AFFICHE UN TAUX DE RÉALISATION SATISFAISANT

Published

on

L’adjoint au gouverneur de la région de Saint-Louis chargé du développement, Khadim Hann, a souligné lundi que la région de Saint-Louis a atteint un taux de réalisation ‘’satisfaisant’’ estimé à ‘’74 pour cent pour la culture du riz dans la période de l’hivernage et la saison sèche chaude 2018, malgré les quelques contraintes notées dans ce secteur’’. M. Hann s’exprimait lors de la réunion du comité régional de suivi du programme national d’autosuffisance en riz (PNAR) convoquée pour faire le bilan 2018 et les perspectives 2019, en présences des acteurs, producteurs et partenaires financiers. Selon lui, pour la saison sèche chaude 2018, 44.783 hectares ont été réalisés sur un objectif de 42.000 hectares, soit un taux de réalisation de cent pour cent, tandis que pour l’hivernage 2018, 18.788 hectares ont été réalisés, soit un taux de 67 pour cent. Au niveau de la région de Saint-Louis, Khadim Hann signale qu’un taux de ‘’74 pour cent a été réalisé dans la vallée du fleuve Sénégal pour l’atteinte de l’autosuffisance en riz’’. L’adjoint au gouverneur n’a pas manqué de faire état des difficultés notées dans le secteur riz au niveau de la région de Saint-Louis, liées à ‘’l’exportation du matériel agricole et même de la production du riz de la vallée vers la Mauritanie’’. Selon lui, l’autorité administrative a pris des ‘’mesures pour arrêter ces pratiques’’ afin de permettre aux producteurs nationaux de ‘’disposer de ce matériel agricole. Ces mesures ont aussi trait à ‘’l’interdiction de l’exportation du riz de la vallée vers d’autres frontières’’. Il a souligné les efforts de sensibilisation des producteurs et les ‘’des dispositions pratiques prises afin que le programme national de l’autosuffisance en riz (PNAR) puisse atteindre ses objectifs’’. Pour le directeur adjoint de la SAED, Aboubacry Sow, le bilan 2018 du PNAR est ‘’totalement satisfaisant’’ grâce aux ‘’performances’’ notées dans la production du riz au niveau de la vallée Il a relevé l’importance au PNAR mis en place afin que les producteurs soient appuyés et mis dans des conditions satisfaisantes pour arriver à l’atteinte des objectifs fixés. Abdoubacary sow signale par ailleurs que la caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS) s’est beaucoup investie pour financer les producteurs et les transformateurs du riz. ‘’Aujourd’hui, il nous reste des marges de progrès à conquérir et on s’y attèle pour l’autosuffisance en riz qui a déjà noté des résultats satisfaisants, ainsi que pour d’autres spéculations comme la tomate, l’oignon, la patate. Les obstacles seront levés pour permettre aux producteurs de la vallée de produire suffisamment de riz et d’autres spéculations’’, a-t-il déclaré.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Nomination des entrepreneurs Africain, la FONDATION TONY ELUMELU revient sur sa sélection de l’année 2019 et son programme entrepreneurial

Published

on

By

Pour son engagement à l’auto nomination des entrepreneurs Africains, la fondation Tony Elumelu , principale philanthropie africaine a donné rendez vous à ces candidats le 22 prochain . Date à laquelle la liste des sélectionnées pour le financement sera publiée.


Chaque année, la Fondation Tony Elumelu ouvre son portail de candidatures aux entrepreneurs africains avec des projets d’entreprises et des entreprises embryonnaires de moins de trois ans. Dans le cadre de son programme entrepreneuriat de 100 millions de dollars, la Fondation autonomise chaque année 1 000 entrepreneurs qui bénéficient d’un capital d’amorçage non remboursable de 5 000 dollars, d’un accès à des mentors, d’un programme de formation de 12 semaines et des possibilités de promouvoir leurs entreprises auprès d’un public international. Tous les candidats ont accès à TEFConnect, le hub numérique de entrepreneuriat en Afrique, qui offre un accès aux réseaux, à la formation, à d’autres sources de financement et à des opportunités d’affaires. 
  
Afin de faire bénéficier sa trousse d’outils entrepreneuriat éprouvée au grand nombre de d’entrepreneurs, la Fondation a lancé en 2018 TEFConnect, la plateforme de réseau numérique pour les entrepreneurs africains. Cette plateforme, qui compte actuellement plus de 400 000 utilisateurs, offre aux entrepreneurs la possibilité de se mettre en réseau, de suivre des formations et de nouer des partenariats d’affaires afin de développer leurs activités au-delà des frontières physiques. 
  
Au cours des quatre premières années depuis le lancement de son programme entrepreneuriat, la Fondation a autonomisé directement 4 000 entrepreneurs africains et indirectement 470 autres entrepreneurs avec l’appui de partenaires de la Fondation. La Fondation a récemment nommé Ifeyinwa Ugochukwu au poste de Directrice Générale effectif à compter du 1er avril. Mme Ugochukwu succède à Parminder Vir, OBE, qui continuera de contribuer son expérience et son expertise en tant que membre du conseil consultatif de la Fondation.

Continue Reading

Economie

SÉNÉGAL: hausse des ressources budgétaires en janvier 2019

Published

on

By

Le taux des ressources budgétaires est estimé à 23,5% comparé à l’an précédant nous apprend le journal lejecos. En effet, les ressources mobilisées sont estimées à 150,8 milliards, augmentant de 23,5%, tandis que les dépenses totales (375,9 milliards) se sont confortées de 64,6%, en glissement annuel. Au total, le déficit budgétaire est provisoirement estimé à 225,2 milliards contre 106,3 milliards un an auparavant. 

Les ressources globales sont composées de recettes budgétaires (133,3 milliards) et de dons (17,5 milliards). En glissement annuel, les ressources ont progressé de 23,5%, du fait principalement de l’accroissement de 21,6% des recettes budgétaires. Les dons sont, pour leur part, évalués à 17,5 milliards, se confortant de 5 milliards, sous l’effet de leur composante en capital. S’agissant des recettes fiscales, elles ont enregistré une hausse satisfaisante de 23,7 milliards comparativement au mois de janvier 2018. 

Cette évolution est essentiellement attribuable à la TVA intérieure hors pétrole, la TVA à l’import et aux droits de douane. Elle a été, toutefois, contrebalancée par la baisse de l’IRVM/IRCM. 

En effet, en janvier 2019, les collectes respectives de la TVA intérieure hors pétrole (27,4 milliards), de la TVA à l’import (20,3 milliards) et des droits de porte (15,6 milliards) ont progressé 39,9%, 21,1% et 30,7%. 
En revanche, l’IRVM/IRCM est passé de 9,9 milliards en janvier 2018 à 5,3 milliards en janvier 2019, baissant de 4,6 milliards. Pour ce qui est de l’impôt sur le revenu (28,9 milliards), il est resté quasi stable, comparativement à la même période de l’année précédente. 

La taxe spécifique pétrole (5,2 milliards) et le Fonds de Sécurisation des Importations de Produits Pétroliers (2,6 milliards) ont, par ailleurs, contribué à l’orientation observée, avec des hausses respectives de 4,0 milliards et 1,4 milliard.

Continue Reading

Economie

19EME SESSION DU MEDS: M. Mbagnick Diop deroule leur plan d’action .

Published

on

By

Le mouvement des entreprises du sénégal (MEDS) a tenue sa 19 éme assemblée générale ce samedi 16 février au Rdison Blue.

Une occasion saisie par son président M. Mbagnick Diop pour parler des entreprises sénégalaises ainsi que leurs encadrements au niveau national . “Promouvoir l’excellence et le leadership dans le secteur public privé est le pari fixé par le meds” a dit M.diop afin d’inciter la jeunesse à se lancer en affaire, mais aussi une manière d’exploiter des compétences profondes pour sortir du chômage.

Continue Reading

Articles tendances

Haut ^